MISES EN SCÈNE MODE

DOUBLE-JEUX

Modèle: Claire Bousquet, Bruxelles et New-York, 2009

« Demeurer ou s'enfuir ? Demeurer – Attendre car on redoute ce qui va se produire. Rester cloué car la vie semble nous échapper. Fixer, car on sait que tout peut basculer. Se taire et se tenir immobile, pour que le temps cesse de filer sur nous. Ne plus bouger, rester silencieux, arrêter la pensée, car à chaque instant nos gestes, nos paroles, nos actes engagent notre responsabilité, conditionnent notre vie. S'enfuir – Courir pour ne plus jamais revenir. Déchirer, arracher, détruire pour ne plus être ce que l'on était. S'échapper à ce que le monde a fait de nous. Se perdre pour ne plus avoir de repères. Se laver pour se débarrasser de tout ce qu'on a déposé sur nous. Changer de peau. Se laisser porter par ce qui nous entoure. Fuir la responsabilité. Comment la vie de cette jeune femme a pu basculer ? Peut-être est-ce la tapisserie ? Ou encore ce lieu désertique qu'est Coney Island ? Ou cette perruque rose ? Ou le regard perdu de cette jeune fille ? On peut imaginer son histoire… Mais peut-on imaginer ce qu'elle ressent ? En la photographiant je voulais comprendre comment les images pouvaient révéler la quête intérieure, le conflit intime qui peut pousser chacun de nous à tout remettre en cause. Comment exprimer l'indicible ? Le travail du photographe ne réside peut-être pas seulement dans les instants captés mais aussi dans toutes les photographies non prises, dans tous ces moments laissés de côté. » Texte de l'écrivain Matthieu Buron.

Retour au menu